Guerilla pour Ray-Ban

Certaines marques et certains concepts semblent nés pour exister dans la rue via du marketing alternatif. Si la majorité d’entre elles n’hésitent pas à décliner leur concept dans la rue, certaines semble oublier la pertinence – en terme d’image – de ce support.
Certes les campagnes de guerilla marketing assurent rarement une excellente visibilité, mais elle permettent pourtant d’amortir les coups de production – souvent dérisoires – par des retombées presse.
Cette brève introduction, plus proche d’un amas de banalités que d’une réelle prise de parti, m’amène à évoquer une initiative de quelques étudiants français. Leur idée part d’un constat simple : la moindre aspérité d’une marque ou d’une campagne peut facilement se transformer en support de communication alternative.
C’est le cas de la campagne Never Hide de Ray-Ban qui a pour ambition affirmée de décomplexer le port de lunettes.
L’idée d’illustration en marketing alternatif est assez proche du street art et en particulier du travail de Poster Boy qui détourne des espaces publicitaires grâce à des découpages et des collages.






source : BuzzillaBlog + Facebook

27 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.