Guerilla pour Ray-Ban

Certaines marques et certains concepts semblent nés pour exister dans la rue via du marketing alternatif. Si la majorité d’entre elles n’hésitent pas à décliner leur concept dans la rue, certaines semble oublier la pertinence – en terme d’image – de ce support.
Certes les campagnes de guerilla marketing assurent rarement une excellente visibilité, mais elle permettent pourtant d’amortir les coups de production – souvent dérisoires – par des retombées presse.
Cette brève introduction, plus proche d’un amas de banalités que d’une réelle prise de parti, m’amène à évoquer une initiative de quelques étudiants français. Leur idée part d’un constat simple : la moindre aspérité d’une marque ou d’une campagne peut facilement se transformer en support de communication alternative.
C’est le cas de la campagne Never Hide de Ray-Ban qui a pour ambition affirmée de décomplexer le port de lunettes.
L’idée d’illustration en marketing alternatif est assez proche du street art et en particulier du travail de Poster Boy qui détourne des espaces publicitaires grâce à des découpages et des collages.






source : BuzzillaBlog + Facebook

27 commentaires

  1. Projet d’étudiants ?
    Bien joué en effet.

  2. Pierre Ayroles 24 jan 2011 à 15:00

    @Edouard, ouais, effectivement, rien de validé par la marque, mais l’idée est tellement bien qu’il était difficile de ne pas écrire. Espérons que ça puisse donner des idées à Ray-Ban pour ses prochaines campagnes.

  3. C’est du Poster Boy flagrant, mais ça marche vraiment bien.

    Cependant, une question me taraude. J’en appelle à Maitre Eolas ou tout autre personne ayant de grandes affinités avec ce sombre Dalloz.

    Que risque une marque qui « pourri » ainsi l’affichage d’autres marques ?

  4. Pierre Ayroles 24 jan 2011 à 15:25

    Ton envie de culture fait plaisir à voir !
    Je te recommande donc cette saine lecture traitant du cadre juridique de l’ambush marketing :

    http://www.paper-plane.fr/wp-content/uploads/2011/01/ambush-juridique.pdf

  5. Je suis tellement impatient de parcourir ces 77 pages de bonheur.
    Sacré Amandine.

    [Note : Tu as loupé une opportunité de HELLO.]

  6. Pierre Ayroles 24 jan 2011 à 16:05

    Dès que j’ai vu le HELLO dans ton commentaire, j’ai su que j’avais chié dans la colle !
    Pour ce qui est du lien, il est très instructif, mais beaucoup trop long.

  7. Monsieur Sérieux 24 jan 2011 à 16:07

    Super les 77 pages, très éclairant pour mes prochains projets. Bravo pour le coup des lunettes sur les sphinx !

  8. Intéressant en effet le document.
    Merci

  9. Ah ! je vois que tu as sélectionné la photo avec le space invader ;-)

  10. Pierre Ayroles 24 jan 2011 à 18:39

    Je l’ai évidemment sélectionnée et mise en début d’article ;)

  11. Francais X Ray ban X sculpture egyptienne portant des rayban, ca ressemble a un rip off d’une campagne de l’annee derniere les gars?
    http://tauban.com/assets/images/rayban.jpg

  12. Monsieur Sérieux 25 jan 2011 à 12:17

    Hehe, j’avoue qu’on l’avait pas vu cette pub là :D Comme quoi, on est bien dans l’esprit Ray-Ban (sauf que nous on la fait en vrai !)

  13. OK Mr Serious, du coup il faut que j’admette quand meme que j’adore votre campagne ;)

  14. C’mon people leave guerilla actions for art, not for brand marketing. Actions like this make artists feel embarrassed to play in their own court yard

  15. C’est super !
    mais, la marque peut-elle se le permettre ?
    Juridiquement… ça pose quand même quelques soucis, non ?

  16. Pierre Ayroles 28 jan 2011 à 15:19

    Salut Kaam, comme expliqué dans l’article, il s’agit dans ce cas d’un travail d’étudiant. La marque n’est en rien impliqué dans cette iodée.
    Mais si tu veux en savoir plus, voici un lien qui peut t’intéresser : http://www.paper-plane.fr/wp-content/uploads/2011/01/ambush-juridique.pdf

  17. J’ai bien pigé, qu’il s’agissait d’étudiants…
    mais s’il s’agissait de la marque… ton lien m’informe : merci !

  18. en même temps, plus de l’ambush marketing, je dirai qu’il s’agit de parasitisme de marque… mais, là encore il faut agir juridiquement.

    plus rapidement, tu peux agir en violation de propriété privé (s’agissant d’encarts pubs loués par une autre marque)… or, le document que tu m’indiques ne semble pas en parler…

    mais, je vais m’y plonger… car, je me pose ce genre de questions, avec l’affichage sauvage sur l’espace public (qui relève d’autres thématiques juridiques).
    ça tombe bien !

    encore, merci à toi…

  19. Pierre Ayroles 28 jan 2011 à 17:08

    De rien, si tu déniches des liens intéressants où si tu rédiges un article à ce propos, n’hésites pas à le partager, c’est un sujet qui m’intéresse également.

  20. Belle opération, bien mise en valeur.
    Merci pour les 71 pages (Tu en as retiré 6 entre temps ? ^^) !

  21. Faut bien avouer que Jamiroquai porte super bien les ray-ban. Après Maja n’a pas tord, c’est dommage que ce genre d’action soit lié à une marque. Après d’un point de vue de la marque s’est bien vu. Le lien pour les 71 pages de bonheur en pdf est mort :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.