La Jamaïque s’affiche

La Jamaïque joue l’évasion en réalisant trois affichages hors normes au coeur de New-York. L’idée, proposée par son agence DraftFCB, est de se jouer de l’apparence de certains bâtiments de la grande pomme grâce à un effet de trompe l’oeil. la réalisation présente un mur brisé dévoilant un décor paradisiaque associé à la destination en question. L’accroche « Escape today » est associée au site de l’office du tourisme jamaïcain.

Lire la suite

Corbillard de mariage

La Saint Valentin est généralement signe d’amour, de tendresse et de romantisme. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les femmes, certaines subissent ce jour là (comme tous les autres jours de l’année) des abus physiques, sexuels et psychologiques. C’est ce qu’Amnesty International Belgique, conseillé par son agence Air, a voulu mettre en exergue. L’idée, faire déambuler un corbillard associé à différents référent du mariage. Ce véhicule symbolique affichait le message de l’annonceur : « En Belgique, tous les mois des femmes meurent sous les coups de leur compagnon ».

Lire la suite

Cirque de puces

L’enseigne de grande distribution Sears développe depuis peu une nouvelle activité : la vente de lunettes. Mis en place au Canada sous l’appellation Lunetterie Sears ce nouveau magasin est logiquement implanté dans les grandes surfaces. Afin de renforcer la notoriété de l’opticien sur ce point de contact, leur agence québécoise Lg2 a imaginé une opération à mi-chemin entre l’affichage tactique déformaté et l’ambient marketing directement dans les toilettes des dites grandes surfaces. L’idée est de reprendre une animation de cirque parfaitement adaptée aux problèmes de vue : les puces de cirque. Cette attraction est fréquemment présentée comme du dressage de puce, mais réside en réalité sur une multitudes de petits mécanismes permettant de simuler l’action d’insectes invisibles. Le message de la marque apparaît lumineux une fois l’accroche lue : « Lunettiers Sears, pour mieux voir ».

Lire la suite

Affichage par Mercedes

Mercedes fait s’abattre une vague verte dans les rues du Cap en Afrique du Sud. Fière de ses différentes innovations respectueuses de l’environnement regroupées autour de l’appellation BlueEfficiency, la marque à l’étoile se met en scène de façon alternative sur des affichages sud africains. Deux idées de réalisation, pensées par leur agence locale Network BBDO, tutoient allègrement la frontière qui sépare une opération publicitaire d’une opération de greenwashing. Qu’importe puisque la créativité est là. La première réalisation reprend le concept de mur végétal et l’associe à la sortie d’échappement d’un véhicule de la marque, la seconde utilise une colle spéciale fixant les impuretés. Cette glue permet de faire apparaître un message en défonce sur un affichage petit à petit noircit par les gaz d’échappement. Le message : « Si plus de véhicules étaient équipés du BlueEfficiency, vous ne pourriez pas lire ce message ».

Lire la suite

L’ascenseur de la terreur

Les visiteurs d’un centre commercial londonien ont eu une surprise lorsqu’ils ont voulu emprunter l’ascenseur. Une fois les portes ouvertes, les clients faisaient face à un immense gouffre. Un danger seulement en apparence, puisqu’il s’agissait en réalité d’une illusion d’optique réalisée par un artiste pour assister le lancement du Nemesis Sub-Terra, nouveau manège du parc d’attraction Alton Towers. Une opération d’ambient marketing qui a toute sa place dans mon dossier ascenseur marketing.

Lire la suite

1 / 212