Guerillaz

Afin de promouvoir la sortie du nouvel opus du groupe Gorillaz, EMI Belgique, assisté de l’agence Rapid ont imaginé une opération mêlant street art/marketing et participatif.
De nombreux posters des personnages du collectif monté par Damon Albarn – également chanteur du groupe Blur – furent disposés dans les rue de diverses villes belges. Les fans du groupe sont invités à débusquer une de ces oeuvres, puis à se prendre en photo à côté. Parmi toutes les photographies partagées sur le site du groupe, certains gagneront une place pour un des concerts de leur nouvel album Plastic Beach (que je recommande).

Une très belle idée qui me permet de parler de l’opération d’ambush marketing réalisée par Gorillaz à Paris la semaine dernière. Murdoc, alter-ego de Damon Albarn, fût mis en scène à la façon de Nicolas Sarkozy, sur une fausse affiche électorale. Un affichage sauvage excellent mais risqué puisque le groupe risque 450 euros d’amende pour chaque affiche déposée.

source : TheDenverEgotist + Slate

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.