Cadeau empoisonné

Dans plusieurs pays du Commonwealth, le 26 décembre est nommé le boxing day (littéralement le jour des boîtes) et en ce lendemain de fête la tradition veut que l’on distribue des cadeaux aux plus pauvres. Mais pour les amateurs de football, ce jour est également un jour de match.
C’est à cette occasion que l’équipe australienne de football de Gold Coast United tacle – par opération de street marketing interposée – son futur adversaire Brisbane Roar.
Un tacle, bien entendu psychologique, qui se matérialise au travers d’un papier cadeau. Une équipe d’hôtesses, à la botte des Gold Coasters, a ainsi proposé aux habitants de Brisbane la possibilité d’emballer gratuitement leurs cadeaux ; en apparence une volonté louable, mais à y regarder de plus près il s’agit d’un plan machiavélique. En effet, le papier cadeau met discrètement en scène un joueur de l’équipe adverse dans des positions assez humiliantes.
A l’image d’un mauvais cadeau Noël, la supercherie n’apparaît qu’une fois le présent ouvert grâce à un message imprimé sur le verso du papier – Rendez-vous sur la pelouse lors du boxing day, Gold Coast United vs Brisbane Roar, billets en vente sur Ticketek.com.au.
C’est donc la fédération Australienne de football qui se cache derrière cette intelligente opération. L’objectif est bien entendu de promouvoir son site de vente de tickets en ligne mais également de mettre en avant l’affiche de ce boxing day afin de pousser les australiens à regarder autre chose que le criquet.
La mécanique de cette action de communication fonctionne parfaitement puisque la révélation intervient la veille de l’événement, assurant ainsi une excellente présence à l’esprit et laissant la possibilité au prospect d’acheter son billet en ligne.
Une seule question reste en suspend : cette incitation à la rivalité entre deux clubs n’est-elle pas malsaine et ne peut-elle pas engendrer de la violence ?




source : Goldcoast + Facebook + BestAdsOnTv

Un commentaire

  1. Très bonne idée, en plus des jeunes demoiselles qui font les paquets et attirent donc inévitablement la gente masculine, cible de l’opération.
    Cependant, les cadeaux déballés le 25, ça fait un peu juste pour un match qui a lieu le lendemain, sachant qu’on va pas forcément tous surfer le jour de noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.