Au revoir Suisse

Durant la saison humide, la compagnie aérienne Swiss International a logiquement décidé de promouvoir des destinations plus chaudes et surtout plus sèches. Pour ce faire, la compagnie a utilisé un support tactique : les vitres arrières des taxis de Genève, Zurich et Bâle. La création reprend l’apparence d’une personne entrain de partir, son bras semble dire au revoir à chaque mouvement de l’essuie glace. Le message : « Dites au revoir au temps pluvieux, Valence pour $199 ».
Une très belle idée de support et un message parfaitement adressé qui apparaît dès qu’il se met à pleuvoir.

Lire la suite

Serviette poilue

Il est des produits qui ne peuvent s’autoriser certains types de messages, par exemple, un fabriquant de chewing-gum ne se permettra jamais de parler de mauvaise haleine (lui préférant la fraîcheur, ou le goût longue durée), ou encore une marque de déodorant utilisera toujours des moyens détournés pour ne pas évoquer les odeurs de transpiration (« efficacité longue durée » ou bien « sensation de fraîcheur »).
Ce constat peut également être appliqué aux marques de rasoirs qui évitent un maximum de parler de poils. BBDO Germany a pensé une très belle idée permettant d’évoquer les poils sans pour autant les affronter directement.
L’agence a disposé des serviettes dans plusieurs parcs et à proximité de centres de loisirs, ces serviettes représentent un corps féminin pour Gillette Venus et un corps masculin pour Gillette Fusion. Au delà de la simple représentation, les parties poilues des deux corps sont découpées laissant ainsi apparaître une herbe foisonnante. Une très belle façon d’éviter de parler frontalement des poils.

Lire la suite

Lego s’affiche

Afin de s’adresser à la fois aux enfants et aux adultes, la marque Lego utilise dans ses publicités la notion d’imagination. Cette notion transgénérationnelle lui permet de ne pas se couper de ses différentes cibles.
L’agence Ogilvy Malaisie a donc imaginé trois outdoors événementiels simulant une intégration des Lego dans la vraie vie. Si l’on regarde au travers de l’affiche, on a le sentiment de rentrer dans un monde imaginaire où les lois graphiques sont régies par la marque.
Une très belle réalisation qui plaira au petits mais également aux adultes régressifs.

Lire la suite

Teasing pour MSF

L’antenne canadienne de Médecins Sans Frontières a choisi le teasing en affichage afin de promouvoir son nouveau site internet msfwarehouse.ca permettrant aux canadiens d’acheter des articles pour aider les travailleurs humanitaires à accomplir leurs tâches quotidiennes. D’énormes caisses en bois ont ainsi été placées sur le toit de plusieurs abri bus afin de reproduire les vraies caisses servant à transporter l’équipement médical utilisé par Médecins Sans Frontières.
En premier lieu, les caisses étaient siglées d’un point d’interrogation et un message interrogeait : « What’s up with the crate? » (« C’est quoi cette caisse? »). La semaine suivante, on pouvait y lire des noms de pays (Haïti, Pakistan, Congo). La 3e semaine, les caisses étaient couvertes de logos « Médecins Sans Frontières », tandis que les affiches dévoilaient des images de médecins à l’œuvre sur le terrain.
Ma très faible estime des opérations de teasing se confirme encore une fois : il s’agit ici d’une très belle réalisation, certainement très impactante, mais que dire de la déperdition ? Les gens ayant croisé la route de ces abri bus les deux premières semaines ont été confrontés à un message sans marque et n’en retirent aucune attribution.

Lire la suite

Billboard climatique

La chaîne canadienne de supermarchés Loblaws est désireuse de mettre en avant la fraîcheur de ses fruits et légumes. Pour ce faire il basent leur communication sur une promesse simple : « le temps est à la fraîcheur ».
La notion de temps est reprise en affichage grâce à un billboard adaptant la création proposée en fonction du temps qu’il fait. Ce sont ainsi quatre publicités conçues à base d’aliments qui ont été mises en scène : une carambole symbolisant le soleil, un chou fleur pour les jours nuageux ou encore une pastèque avec ses pépins représentant les jours de pluie.
L’utilisation d’un flux RSS pour adapter une création aux conditions météorologiques permet dans ce cas de montrer la largeur de gamme proposée mais également de pousser aux consommateurs le renouvellement et donc la fraîcheur des produits.

Lire la suite

1 / 212