Marketing expérientiel en cinéma

Afin de mettre en avant la multitude de chaînes de TV accessibles à bord de ses avions, Emirates et son agence Leo Burnett Brésil ont imaginé une campagne cinéma certainement très efficace. L’idée est de transformer la salle obscure en un avion de la compagnie grâce à des projecteurs recréant l’ambiance zen et aseptisée d’un vol à bord d’Emirates Airways.
Une opération de marketing expérientiel qui n’est pas une première puisqu’en avril dernier, la compagnie SilkAir avait déjà proposé une expérience similaire aux singapouriens, opération visible ici.
Une salle de cinéma semble être l’endroit rêvé pour mettre en avant les services d’une compagnie aérienne : le spectateurs est dans une posture d’écoute parfaite et donc très réceptif au discours de la marque et à l’expérience qu’elle lui propose de vivre.
Pour découvrir d’autres exemples de communication en cinéma c’est ici, ici et ici.

emirates brand experience marque alternatif marketing cinema silkair theater

source : Denver Egotist + Adivertido + Flickr

Enfonce le clou

Quand en France, on est arrêté par la police, aux Etats-Unis, on est cloué (nailed)
C’est sur l’utilisation de ce terme qu’est basée la campagne estivale de répression policière dans l’État du Tennessee.
Une vidéo stigmatise les conduites dangereuses, et un ambient marketing permet d’enfoncer le clou.

P1030706
screen-capture-1
screen-capture-2

via

Exploit yourself !

Nouveau spot Nike conçu par le studio Big Lazy Robot est réellement bleufant. Réalisation aussi dynamique que réaliste renforcée par une super bande son de The Prodigy.
Un plongeon urbain vertigineux !
Je compte 10 insertions de marques (Kodak, Suzuki, Fugitsu, HP, Samsung…)

via

Tiji s'envole

C’est DDB Paris qui remporte le Trophée 2009 du Grand Prix Stratégies Media.
Superbe univers dans ce spot aussi aérien qu’onirique réalisé pour le compte de Tiji.
Une réponse très poétique à la question que nous nous sommes tous posé enfant « mais où va mon ballon quand je le lâche ? »

Apple change de ton

La publicité du nouvel iPhone 3G S bouleverse complètement le territoire publicitaire d’Apple !
Finit l’univers épuré et la démonstration produit.
Ce nouvel opus publicitaire de la marque à la pomme utilise des codes beaucoup plus classiques. Finit de capitaliser sur la marque, place à l’ancrage du produit dans l’ère technologique.
Je suis vraiment déçu de ce repositionnement, et me pose quelques questions : pourquoi ancrer tout le spot sur un plus produit (la caméra) déjà sur-exploité par la concurrence depuis 4 ans ? Pourquoi utiliser l’ambiance « Mission Impossible » et un acteur qui pourrait être le petit frère de Daniel Craig ?
Je suis déjà nostalgique de l’époque où la firme californienne capitalisait sur son image de marque et se fermait volontairement à un public qui n’est pas le sien.

1 / 612345