Comédie musicale

Encore une très belle utilisation de la publicité en salle obscure. Il s’agit cette fois de la chaîne de magasins discounts Daffy’s qui s’est emparé du théâtre Ziegfeld à Manhattan.
Le spot diffusé présente des consommateurs essayant de nombreux vêtements. Rien de très surprenant pour l’instant, jusqu’à ce que de vrais danseurs (ceux présents dans le film) débarquent sur les planches et se lancent dans une chorégraphie évolutive, finissant avec une vingtaine de vêtements sur les épaules.
De plus en plus d’opérations de ce type ont lieux, plusieurs explications peuvent être avancées : un public représentant des trend setters et faisant partie d’une cible attirante pour les marques (jeunes urbains CSP+), mais aussi de forts coût de production et de diffusion pour la publicité en cinéma qui poussent les marques à s’assurer du retentissement de leur opération.

Merci à Mathieu pour la découverte

4 commentaires

  1. Les 2 premières minutes sont pas vraiment dingues, ca manque de rythme. La fin est bcp mieux ! Par contre vu que les gens restent passifs devant la pub/spectacle, y a moins de folie dans la salle que pour les opé Hulk et/ou Mini.

  2. Pierre Ayroles 29 Oct 2009 à 17:45

    Je suis d’accord avec toi : l’opé est un peu longue à partir. Du coup c’est un peu moins surprenant par contre je pense qu’à la sortie du film le cinéphiles ont la marque en tête et en parlent à leur entourage.
    Finalement le participatif distrait sur l’instant et reste à l’esprit assez longtemps, par contre le passif surprend et permet une très bonne mémorisation de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.