Météorite rose

Le quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport met en scène son univers de marque dans une opération d’ambient marketing démesurée. Son principal attribut graphique – une planète rose – s’est ainsi écrasé dans les principales villes italiennes.
Une opération de grande ampleur, surprenante pour les passants, mais finalement assez étonnante de la part d’un journal sportif. Il ne s’agit pas ici d’un rebranding mais bel et bien d’une volonté de renforcer la notoriété de son logo.
Ces installations s’inscrivent dans une campagne plus globale dont les différents items sont à découvrir sur un site dédié.
Une opération qui fait étrangement penser à cette réalisation mise en place pour l’ouverture du Surcouf de Paris.



source : NinjaMarketing + PublicitaItalia + merci à @Hugo_Fromont

9 commentaires

  1. Par contre, j’ai une question : 30 mètres de haut ? J’ai pas tout compris ….

  2. Pierre Ayroles 16 Mar 2011 à 13:22

    @Joe, c’est clairement pas une idée trs « fraîche », pour preuve, l’utilisation à Paris il y a un an lors de l’ouverture du Surcouf.

    @MSVK, grossière erreur de ma part, il s’agit du diamètre et non de la hauteur. Cela semblait vraiment très étrange ! Merci pour la remarque.

  3. Pierre Ayroles 16 Mar 2011 à 13:25

    @MSVK, bon, je dois un peu manquer de repos, il ne doit pas non plus s’agir du diamètre (ni même de la circonférence).
    Dans le doute j’enlève cette information que – pour info – j’avais trouvé sur un site qui me semblait digne de confiance : http://bit.ly/fHMCL9

  4. Like, Guerila…Meteorit!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.