Ace !

Le ASB Classic est le tournois de tennis le plus couru de Nouvelle-Zélande, certes il reste assez confidentiel sur le plan international, mais il gagne petit à petit en notoriété auprès des néo-zélandais.
Afin de confirmer ce gain de popularité, la compétition féminine a décidé de mettre à contribution le réseau Adshel avec comme objectifs une augmentation de l’impact et de la mémorisation de sa campagne. La solution retenue est une opération d’ambient marketing où une balle de tennis est mise en scène dans les abri bus des principales villes néo-zélandaises. Cette installation s’apparente à un déformatage poussé à son extrême car c’est la joueuse de tennis mise en scène sur l’affiche qui semble avoir logé cette balle dans la vitre du mobilier urbain.



source : AdShel + ASB

Un McDo fumant

Afin de promouvoir le lancement de son nouvel hamburger au Puerto Rico, Mc Donald, assisté de son agence de communication Leo Burnett, a imaginé un dispositif plutôt innovant.
L’idée est d’utiliser la fumée de cuisson du nouvel hamburger – le Angus – comme support de communication. Le message est donc adressé à la fois à la vue et à l’odorat du récepteur, ce qui peut s’apparenter à une opération visuelle de marketing sensoriel.
Comme Clément, j’ai le sentiment que la projection sur fumée n’est pas une première, je n’ai sincèrement pas d’exemple en tête mais il me paraît intéressant de faire le lien avec la scène du cinéma dans Inglorious Basterds, scène où le visage de l’actrice française Mélanie Laurent est projeté sur un nuage de fumée.


source : AOTW + Interactivity

Achète Alfa Romeo

La marque Alfa Romeo – certaine de l’émulation que va engendrer la réduction des tarifs de ses voitures – propose aux belges d’utiliser ses affiches comme des espaces dédiés aux petites annonces automobiles. Une très belle idée qui a en plus le mérite de se nourrir de l’actualité car elle intervient alors que le Salon de L’Automobile de Bruxelles bat son plein.
Beaucoup moins ambitieuse que l’opération réalisée dans la métro madrilène par Ebay, cet espace de dialogue entre consommateurs orchestré par la marque n’en reste pas moins excessivement bien pensé.



source : DirectDaily

Ambient frais

Quand les gens ne veulent pas aller à la montagne, pourquoi ne pas amener la montagne à eux ? Pour cela il est possible de leur amener la neige ou encore les sapins, mais il est aussi possible de leur amener de l’air pur.
C’est cette dernière solution qu’a retenu l’Office du Tourisme de Braunwald. Il faut dire que cette station de sport d’hiver suisse a pour principale spécificitée d’avoir banni les voitures de son village.
C’est donc grâce à du papier bulle rempli d’air pur que la station communique sur sa principale différence en invitant les passants à se délecter d’un peu d’air frais.



source : AOTW

Baby-foot humain

En Octobre dernier, Puma Football dévoilait son positionnement pour la coupe du monde 2010 : Love = Football. C’est à Toronto lors d’un événement assez intimiste, en tout cas segmentant, que la marque lance sa nouvelle plate-forme. Une plate-forme naïvement humaniste qui déborde le bon sentiment et qui fait apparaître le football comme étant une résultante de l’émotion et non plus le contraire.
C’est bien entendu sur l’Italie, équipe far de son « porte-feuille », que la marque allemande mise lors de cet événement organisé dans le quartier italien de la capitale de l’Ontario. En marge du match Italie-Irlande, décisif pour la qualification de la squadra azzura, Puma organise un tournoi de baby-foot. Afin de créer du trafic sur ce tournoi et lors de la projection en direct du match, mais surtout afin de mettre en scène son positionnement, la marque théâtralise un match de baby-foot à taille humaine. Les joueurs ainsi attachés les uns aux autres illustrent l’esprit d’équipe et donc l’amour selon la marque.




source : CreativityOnline + AVIDSoccer

1 / 41234