Petits soldats

L’antenne brésilienne de la marque Limited Edition est désireuse de mettre en avant sa nouvelle collection de jouets pour grands enfants à collectionner. Pour ce faire, l’agence AGE Isobar de Sao Paulo a imaginé un dispositif d’ambient marketing utilisant la figure type du jouet de collection : le petit soldat. Une plongée en enfance assurée pour tous les passants qui ont croisé le dispositif et une très belle idée adressée à tous ceux qui ont un comportement régressifs, adeptes de le tendance du nadaism.


source : BestAds

6 commentaires

  1. Le truc chiant c’est bien cette histoire de petits soldats. On forme (entendre former = sensibiliser etc) les enfants à la guerre comme pour les préparer à la vie réelle. Du spectaculaire mais maladroit à mon humble avis.

    Un jour on arrêtera de nous mettre des bébés et des dinettes dans les bras et des pistolets dans les mains des garçons.

  2. pas mal comme action, ca doit replonger pas mal de gens en enfance!

  3. Pierre Ayroles 27 Oct 2011 à 13:13

    @Julie, Je comprends l’idée de ton commentaire, mais ne vois pas vraiment le lien avec cette campagne. L’agence s’est contentée d’utiliser une figure présente dans notre conscient collectif pour adresser les adultes régressifs.
    Si tu es désireuse de critiquer la société en général par rapport à l’éducation que nous donnons à nos enfants, je comprends. Si tu critiques cette opération qui se contente d’utiliser un support qui me semble parfaitement légitime, je ne comprends pas.

  4. Régressif pourquoi pas, je le comprends parfaitement. Simplement l’usage des petits soldats est porteur d’un sens plus fort que la simple régression « pan pan, en garde, c’est la guerre, Addrriieeennnneee ».
    Les marques font aussi notre société, les communicants devraient parfois revoir l’utilisation de tels symboles.
    Un petit train aurait fait l’affaire…

  5. Pierre Ayroles 27 Oct 2011 à 14:03

    Je pense que tu n’as pas bien compris quel était le secteur de la marque en question : il s’agit de vendre des objets à des hommes régressifs (des figurines de Dark Vador par exemple) un petit train ne les fait absolument pas vibrer.
    Comment tu peux en vouloir à une marque d’utiliser le symbole par excellence de l’amusement enfantin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.