Street art policier

Afin de susciter des vocations chez les jeunes, la police néo-zélandaise a fait appel au street artiste Otis Frizzell. L’idée – émanant de l’agence M&C Saatch Auckland – est de recréer de réelles interventions policières grâce à des stencils. Chaque oeuvre est associées à un QR Code référant à une interview du policier dont il est question dans l’intervention mise en scène (retrouvez les vidéos sur le site newcops).
Un très beau dispositif intégré faisant parfaitement le lien entre street et digital et adressant un coeur de cible grâce à un support affinitaire.




source : CampaignBrief

4 commentaires

  1. je ne vois pas les QRcodes ?

  2. Pierre Ayroles 08 Août 2011 à 16:51

    @Eric, effectivement, il n’ont pas l’air d’être sur les stencils, mais ils étaient sur la campagne print, je recherche des images et je poste en commentaire dès que j’en sais plus.

  3. Pierre Ayroles 08 Août 2011 à 16:55

    @Eric, voici une citation de la source de mon article : « Adshel posters of the stencils included QR codes that not only linked to videos of the officers telling their stories, but also doubled as a map, so viewers could see the location of the artwork ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.