Crachat créatif

Tous ceux qui sont déjà allés en Chine le savent, les chinois ont la fâcheuse habitude de cracher un peu partout. Au delà du simple fait de cracher dans la rue – déjà parfaitement répugnant – ces sécrétions salivaires contiennent de nombreux germes. Pour alerter la population de ce danger, le Public Health Bureau Of Shanghai et son agence Ogilvy Shanghai ont pensé une campagne basée sur un constat simple mais effrayant : un crachat peut répandre des germes jusqu’à 70 mètres à la ronde.
Seul problème, ces germes sont aussi nocifs qu’invisibles, l’agence a donc décidé de les figurer grâce à un graffiti sur le sol réalisé par 51 artistes issus de la rue et d’école de design et de graphisme.
Une très belle réalisation qui permet de rendre visible un mal qui ne l’est pas.


source: CannesLions

4 commentaires

  1. Superbe découverte.

    Je vais relayer cette info sur mon blog en vous citant!

  2. Sur un sujet d’art graphique, qui plus est d’assez grande envergure, pourquoi mettre des photos minuscules ?…

  3. Pierre Ayroles 29 Juin 2011 à 8:35

    @Red, Je t’invite à poser la question à l’agence qui a envoyé le cas à Cannes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Hormis "Site Web", tous les champs sont obligatoires.