Vitre humide

Afin de sensibiliser au réchauffement planétaire, l’agence libanaise IMPACT BBDO a imaginé une opération d’ambient marketing pour son client Greenpeace. L’idée était d’inciter les clients à éteindre la climatisation et à ouvrir leur fenêtre de voiture à la place. Pour ce faire, un sticker déposé sur les vitres simule une inondation, ainsi baisser sa vitre – et éteindre la climatisation – permet d’interagir directement avec le message et donc directement avec la planète.
Le message attire la curiosité, mais sa présence en taxi diminue son effet direct, à moins que le passager demande expressément au chauffeur d’éteindre la climatisation, ce qui semble assez dérisoire…
Les vitres de taxi ont déjà été utilisées de la sorte, il s’agissait alors d’une promotion pour la bière ZhuJiang. Beaucoup moins écologique mais tout aussi impactant.

Lire la suite

On ne peut pas rester de glace

100 sculptures de glace de la taille d’un enfant sont actuellement installées au Temple de la Terre à Pékin. Ce statues se veulent être le symbole des millions de vies vouées à disparaître en Asie à cause du réchauffement planétaire et de la pénurie d’eau qu’il va engendrer.
Cette installation marque le lancement de la campagne de TckTckTck qui a pour but de sensibiliser la population mondiale au réchauffement de la planète mais aussi de faire pression sur les gouvernements présents au sommet sur le climat organisé par les Nations Unies à Copenhague du 7 au 18 décembre 2009.
Les sculptures revêtent une double symbolique. Temporelle : l’exposition est dévoilée 100 jours avant le sommet des Nations Unies. Structurelle : les statues furent réalisées grâce aux eaux du Yangtze et du Gange.
Superbe opération et très belle utilisation d’un support éphémère qui laisse pensif.

CHINA-CLIMATE/
CHINA-CLIMATE/
CHINA-CLIMATE/
100-Ice-Sculptures-in-Beijing_3
100-Ice-Sculptures-in-Beijing_4

via

Greenpeace fond sur Paris

Greenpeace profite de l’affluence des touristes aux abords de la Tour Eiffel pour réaliser une énorme opération d’ambush marketing.
L’idée est de sensibiliser les grand public à la fonte des pôles mais aussi de mettre la pression sur les décideurs rassemblés à Aquila (Italie) à l’occasion du G8.

greenpeace-g8-ecologie
screen-capture

via

Une petite soif

Toutes les 17 minutes, un enfant chinois meurt car il a consommé de l’eau polluée.
Greenpeace met en image ces chiffres effrayants, et pose ainsi des stickers dans les grandes villes chinoises.
Résultat, une augmentation de 20% du trafics sur le site de l’association.

screen-capture

greenpeacePuddle

Greenpeace nettoie les rues

Greenpeace se met au clean-tag pour signifier aux polonais la disparition imminente de certaines espèces.
Excellente idée parfaitement conclue par la signature « Lives in dirt, will disappear soon ».

1 / 212